Un plan stratégique pour remédier aux pénuries de main-d'œuvre et de compétences en agriculture et en fabrication d’aliments et de boissons est annoncé

8 avril 2022

Les pénuries de main-d'œuvre et de compétences coûtent chaque année des milliards de dollars aux industries de l'agriculture et de la fabrication d'aliments

Ottawa, le 8 avril 2022 – Le Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture (CCRHA) et ses partenaires, la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) et Aliments et boissons Canada (ABC), annoncent le lancement du Plan stratégique national sur la main-d'œuvre pour l'agriculture et la fabrication d'aliments et de boissons. 

Les détails du Plan stratégique seront présentés cet après-midi à plus de deux cents représentants provenant des associations de l'industrie, des employeurs, des organismes sans but lucratif et des universités, ainsi que des gouvernements fédéral et provinciaux et des municipalités. Ce Plan stratégique est le point de départ de ce qui deviendra une feuille de route complète favorisant la stabilité de la main-d'œuvre à l'intention des secteurs de l'agriculture et de la fabrication d'aliments et de boissons.

« Les enjeux liés à la main-d'œuvre dans les secteurs de l'agriculture primaire et de la fabrication d'aliments sont critiques, et il est urgent d'y remédier », a indiqué Jennifer Wright, directrice générale par intérim du CCRHA. « Malgré le bon travail effectué par de nombreux groupes, l'industrie reconnaît la gravité du défi à relever, le besoin de façons nouvelles et diverses de faire les choses et, le plus important, la nécessité d'une action concertée. »

Financée par le Centre des Compétences futures (CCF) du gouvernement du Canada, cette initiative menée par l'industrie est un complément aux travaux précisés dans les lettres de mandat du Premier ministre adressées aux ministres Marie-Claude Bibeau et Carla Qualtrough, leur demandant d'élaborer une stratégie en matière de main-d’œuvre dans les secteurs agricole et de la transformation des aliments. Dressé autour de cinq piliers clés, le Plan stratégique est complet, exploitable et vaste, et il peut s’adapter aux changements et aux réalités nouvelles. Il comprend des solutions à court, à moyen et à long terme visant à remédier à la fois aux pénuries de main-d'œuvre immédiates et aux défis systémiques liés à la main-d'œuvre.

« Avant la pandémie de COVID-19, nous savions que notre offre de main-d'œuvre était insuffisante pour répondre à la demande de notre industrie », a poursuivi Mme Wright. « La vision qui sous-tend cette feuille de route est une main-d'œuvre fiable et dotée des compétences nécessaires pour surmonter les futures crises et nous mener à un avenir solide. » 

Selon ABC, il manque aux fabricants d'aliments et de boissons 25 % de leur main-d'œuvre en moyenne, se fondant sur les récentes données de Sécurité publique Canada. À maintes reprises, la main-d'œuvre a été désignée comme un enjeu clé empêchant le secteur de réaliser son potentiel de croissance.

« Le secteur de la fabrication d’aliments et de boissons est l’un des secteurs les plus importants et le principal employeur du domaine de la fabrication au Canada. En plus de contribuer à l’économie provinciale, régionale et nationale du pays, il nous aide à réaliser nos objectifs commerciaux internationaux et soutient la production d’aliments locaux et l'approvisionnement alimentaire », a indiqué Kathleen Sullivan, présidente-directrice générale d'ABC. 

De même, les employeurs de l'agriculture primaire ont subi un manque à gagner de 2,9 milliards de dollars de ventes totales en 2020, manque directement attribuable aux postes non pourvus liés à la pandémie, soit près du double des pertes de ventes de 1,5 milliard de dollars enregistrées en 2014.

« Il ne s'agit pas que de pertes commerciales ou de croissance future limitée pour les producteurs canadiens », a ajouté Mary Robinson, présidente de la FCA. « Un secteur agricole solide est le fondement du système agroalimentaire du Canada et contribue à la prospérité des communautés régionales de tout le pays, en offrant des emplois sûrs, de bonne qualité, qui exigent un ensemble de compétences toujours plus grand. »

« Les secteurs de l'agriculture et de la fabrication d'aliments procèdent à une vaste transformation qui nous touchera tous, et il est essentiel de préparer la main-d'œuvre afin qu'elle ait les compétences nécessaires pour répondre aux besoins futurs », a déclaré Pedro Barata, directeur général du CCF. « L'élaboration d'une stratégie nationale visant à améliorer les compétences des travailleurs et à répondre aux besoins de main-d'œuvre futurs est vitale pour assurer la solidité de ces industries. Ce projet fournira des données de recherche sur le marché du travail essentielles pour surmonter ces défis. Il est un excellent exemple des projets dans lesquels investit le CCF afin de repérer les pratiques nouvelles et améliorées à l'intention de la main-d'œuvre du futur. »

Le Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture
Le Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture (CCRHA) travaille avec les leaders de l’industrie, les responsables gouvernementaux et les intervenants en éducation afin de chercher, d’élaborer et de communiquer des solutions aux défis auxquels fait face l’agriculture primaire au chapitre de l’emploi et du développement des compétences. 

La Fédération canadienne de l’agriculture
Créée en 1935 en réponse à la nécessité d’avoir une voix unie pour intervenir au nom des agriculteurs canadiens, la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) est une organisation-cadre nationale financée par les agriculteurs et formée d'organisations agricoles provinciales à vocation générale et de groupes nationaux et interprovinciaux de producteurs qui représentent tous les types de production et exploitent des fermes de toutes tailles. Par l’entremise de ses membres, elle représente environ 200 000 familles agricoles canadiennes d’un océan à l'autre. La FCA fait la promotion des intérêts des producteurs agricoles canadiens afin d'assurer le développement ininterrompu d’un secteur agricole fiable, viable et vigoureux au Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de visiter www.cfa-fca.ca.

Aliments et boissons Canada
Aliments et boissons Canada (ABC) est l'association de l'industrie nationale qui représente les fabricants d'aliments et de boissons du Canada. Ses membres comprennent notamment les associations de fabricants d'aliments et de boissons régionaux et provinciaux ainsi que les principales entreprises de fabrication de produits alimentaires et de boissons au Canada. ABC fait la promotion d'un environnement commercial concurrentiel qui favorise la croissance et la durabilité grâce au partage de connaissances, à la consultation, aux solutions émanant des entreprises et à la défense proactive des intérêts. Le Canada compte quelque 8 000 entreprises de fabrication d’aliments et de boissons qui emploient près de 300 000 travailleurs. Pour en savoir davantage, prière de visiter https://fbc-abc.com/?lang=fr.

 

Image
report-a-review-of-canadas-seasonal-agriculture-workers-program-en

Pour de plus amples renseignements

Lindsey Ehman, spécialiste de la mobilisation des collaborateurs et des communications, CCRHA
Cell. : 613-222-2726; courriel : lehman@cahrc-ccrha.ca

 

Partager