Terre-Neuve-et-Labrador

La main-d’œuvre agricole de Terre-Neuve-et-Labrador est la plus petite et la plus équilibrée detoutes les provinces.

  • En 2014, les agriculteurs de la province employaient 3 400 personnes, soit 1 % seulement de la main-d’œuvre agricole du Canada. Ces employeurs ont moins de mal à trouver des travailleurs, et seuls 200 emplois sont restés non pourvus. Cette pénurie de main-d’œuvre était principalement attribuable au manque de travailleurs possédant les compétences requises aux bons endroits. Même s’il est moins important que les pénuries de main-d’œuvre enregistrées dans d’autres provinces, le manque de travailleurs a coûté 3 millions de dollars au secteur agricole de Terre-Neuve-et-Labrador, soit 2,8 % des ventes.
  • Au cours de la prochaine décennie, l’augmentation des départs à la retraite et la baisse du nombre de jeunes entrant à l’école entraîneront une réduction de l’offre de main-d’œuvre agricole dans la province. La demande de main-d’œuvre devrait toutefois diminuer plus rapidement, ce qui entraînera le seul excédent de travailleurs agricoles de tout le Canada sur la période de prévision.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur les tendances en matière de production et les défis liés au marché du travail du secteur agricole de Terre-Neuve-et-Labrador, téléchargez la fiche de renseignements ou le rapport provincial complet.


Rapport

Fiche de renseignements