Nouvelle-Écosse

En 2014, l’industrie agricole de la Nouvelle-Écosse employait 9 200 personnes, soit environ 2 % de la main-d’œuvre agricole canadienne.

  • Bien qu’il s’agisse du quatrième plus petit employeur du secteur de l’agriculture canadien, l’industrie possède la plus grande part des travailleurs agricoles des provinces de l’Atlantique. Elle occupait également la troisième place au pays quant à la dépendance envers les travailleurs étrangers.
  • En 2014, la rareté de main-d’œuvre au sein de l’industrie agricole de la Nouvelle-Écosse était modérée, avec 500 emplois non pourvus en raison de la pénurie de travailleurs canadiens. D’ici à 2025, le vieillissement de la main-d’œuvre et la baisse du nombre de jeunes réduiront encore le nombre de travailleurs canadiens disponibles. Sur la même période, la demande de main-d’œuvre agricole de la province augmentera grâce aux perspectives de production positives dans plusieurs de ses secteurs clés.
  • Étant donné ces tendances démographiques et de production, quelque 3 500 emplois pourraient demeurer vacants d’ici à 2025.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur les tendances en matière de production et les défis liés au marché du travail du secteur agricole de la Nouvelle-Écosse, téléchargez la fiche de renseignements ou le rapport provincial complet.


Rapport

Fiche de renseignements