Colombie-Britannique

En 2014, l’industrie agricole de la Colombie-Britannique employait 40 200 personnes, soit 11 % de la main-d’œuvre agricole canadienne.

  • Près de la moitié de ces employés (48 %) travaillaient dans l'industrie des fruits de verger et de vigne, ainsi que dans les secteurs des cultures de serre et de pépinière et de la floriculture. Ces industries dépendent largement des travailleurs étrangers, qui représentent environ 17 % des employés agricoles de la province.
  • Même si la demande de main-d’œuvre agricole à l’échelle du pays a augmenté de 0,1 % par an entre 2004 et 2014, elle a chuté de 1,4 % par an en Colombie-Britannique sur la même période en raison de gains de productivité. Toutefois, 3 000 emplois n’ont pas été pourvus en 2014, ce qui a coûté 70 millions de dollars au secteur.
  • Les perspectives de production de l’industrie agricole de la Colombie-Britannique sont positives, mais pour atteindre son potentiel de croissance, l’industrie doit régler ses problèmes de main-d’œuvre attribuables à une rareté de plus en plus importante. D’ici 2025, on s’attend à ce que le nombre d’emplois risquant de ne pas être pourvus atteigne 11 200, soit un poste sur quatre.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur les tendances en matière de production et les défis liés au marché du travail du secteur agricole de la Colombie-Britannique, téléchargez la fiche de renseignements ou le rapport provincial complet.


Rapport

Fiche de renseignements