Porcs

  • L’industrie porcine, qui emploie actuellement 14 000 personnes, comprend des exploitations dont l’activité principale consiste à élever des porcs. Depuis 2005, le nombre de fermes a diminué de 55 % et la main-d’œuvre a chuté de plus d’un tiers en raison de la réduction du marché des produits porcins.
  • Malgré la baisse de ses activités, l’industrie a du mal à trouver un nombre suffisant de travailleurs. En 2014, 900 postes sont restés non pourvus, ce qui a coûté 170 millions de dollars à l’industrie.
  • Ces pénuries de main-d’œuvre devraient s’intensifier d’ici à 2025, à mesure que la demande internationale de produits porcins augmentera. Afin d’atteindre ses objectifs de production, l’industrie devra embaucher 15 400 travailleurs d’ici à 2025. On s’attend toutefois à ce que le bassin de main-d’œuvre canadienne diminue au cours de cette période, et le nombre d’emplois risquant de demeurer vacants pourrait s’élever à 3 000. Cela aurait d’importantes répercussions sur la capacité de l’industrie à répondre à la demande du marché international pour ses produits.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur les tendances en matière de production et les défis liés au marché du travail dans l’industrie porcine, téléchargez la fiche de renseignements ou le rapport complet sur les produits agricoles. 


Rapport

Fiche de renseignements


Infrographique