Données relatives au marché du travail portant sur des produits précis

Le secteur agricole canadien est divisé en domaines de production.

Les employeurs de chaque domaine de production font face à un ensemble de défis et d’avantages qui leur sont propres lorsqu’il s’agit d’attirer et de retenir les travailleurs dont ils ont besoin pour prospérer. Par exemple :

  • L’industrie des produits laitiers offre des emplois stables toute l’année, mais elle a du mal à trouver des employés possédant les qualifications et l’expérience requises. 
  • En comparaison, l’industrie des cultures de serre et de pépinière et de la floriculture peine à trouver de la main-d’œuvre canadienne, car le travail est physiquement harassant et les horaires sont très variables.
  • Les activités du secteur de l’aquaculture tendent à avoir lieu dans des zones rurales où les populations baissent et la main-d’œuvre générale diminue. 

Bien que les domaines de production n’aient pas tous le même profil, ils font tous face à des problèmes de main-d’œuvre, et cette situation se poursuivra au cours des prochaines années.